Entrer en contact avec les agricultrices et les agriculteurs sur les ondes, le terrain et par téléphone

Entrer en contact avec les agricultrices et les agriculteurs sur les ondes, le terrain et par téléphone

La radiodiffuseuse tanzanienne Clara Moita : Lauréate du Prix George Atkins de la communication

 
Clara Moita travaille comme radiodiffuseuse chez Radio 5, une station basée à Arusha, en Tanzanie, depuis 2007. Elle anime Amka (Réveillez-vous) et Fahari Yangu (Ma fierté), deux émissions proposées aux auditrices et auditeurs d’exploitations agricoles familiales.
 
Fahari Yangu porte une attention spéciale sur le développement agricole, et fait recette auprès des agricultrices et des agriculteurs en raison des informations qu’elle transmet et de son caractère interactif. L’émission communique des renseignements sur la météo, la nutrition et la commercialisation, ainsi que des informations sur les nouvelles pratiques agricoles.
 
« C’est une émission radiophonique participative prisée surtout par les agricultrices et les agriculteurs à cause de son contenu et son interactivité qui aident [les agricultrices et les agriculteurs] à s’informer davantage sur les pratiques agricoles améliorées et à changer, par conséquent, leurs attitudes et leurs pratiques en délaissant les méthodes agricoles traditionnelles au profit de méthodes agricoles améliorées et modernes, » a déclaré Clara.
 
Clara aime recevoir des nouvelles de ses auditrices et auditeurs, mais reconnaît qu’il n’est pas toujours facile pour les radiodiffuseuses et les radiodiffuseurs de se rendre sur le terrain pour rencontrer les agricultrices et les agriculteurs là où ils vivent et travaillent.
 
« Je me souviens des problèmes que j’ai rencontrés lorsque j’ai entamé ma mission consistant à servir le monde agricole par le canal de la radio, » a-t-elle affirmé. « C’était vraiment difficile de rejoindre les agricultrices et les agriculteurs en visitant leurs fermes pour faire entendre leurs voix. Cependant, grâce aux services de libre antenne et de messages textes, l’émission a pu créer une interaction entre plusieurs agricultrices et agriculteurs à travers le pays. »
 
Radios Rurales Internationales appuie les efforts de Clara et du personnel de Radio 5 en leur donnant un aperçu du pouvoir de Radio 2.0, une technologie qui s’allie au téléphone cellulaire pour rendre les émissions radiophoniques plus interactives. En proposant une ou deux lignes de libre antenne, dont une consacrée aux appelantes, vous permettez aux agricultrices et agriculteurs de se faire entendre au cours de l’émission. Les services de messages textes ou les sondages réalisés à l’aide du système « bip-à voter » permettent aux agricultrices et aux agriculteurs de se prononcer sur la question du jour.
 
Bip-à-voter » est un système de sondages d’opinion novateur, gratuit et simple d’utilisation pour les auditrices et les auditeurs. Les radiodiffuseuses et les radiodiffuseurs posent une question de sondage à choix de réponses avec un numéro spécial dédié à chaque réponse. Les agricultrices et les agriculteurs peuvent appeler et laisser un appel manqué « bip » indiquant leur réponse. Un système de réponse vocale interactif peut rappeler les auditrices et les auditeurs ayant voté et leur poser des questions complémentaires, tout en donnant l’occasion aux agricultrices et aux agriculteurs de donner leurs avis sur l’émission radiophonique ou des questions importantes pour eux.
 
En utilisant « bip-à-voter » pour rendre l’émission Fahari Yangu plus interactive, Clara a pris connaissance des intérêts, des expériences et des besoins des membres de son auditoire en matière d’information. Sur la base de ces besoins, elle a mis les agricultrices et les agriculteurs en contact avec des agents de vulgarisation capables de répondre aux questions de son auditoire.
 
« Les agricultrices et les agriculteurs ont pu facilement interagir avec les agents de vulgarisation également à travers Fahari Yangu. L’émission a permis aux agricultrices d’accéder aux services de vulgarisation tout autant que les agriculteurs. Avant, les services de vulgarisation ignoraient ce groupe d’agricultrices et d’agriculteurs, » a déclaré Clara.
 
Clara est une des radiodiffuseuses passionnées à avoir remporté le Prix George Atkins de la communication 2015. Le Prix George Atkins pour la communication récompense les radiodiffuseuses et les radiodiffuseurs ruraux pour leur dévouement exceptionnel et leur contribution à la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté dans les pays à faible revenu. En savoir davantage sur le prix et les anciens lauréats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *