Garder les Libériens en bonne santé et les tenir informés pendant l’épidémie Ebola

Garder les Libériens en bonne santé et les tenir informés pendant l’épidémie Ebola

Jefferson Massah
 

Le radiodiffuseur libérien Jefferson Massah : Lauréat du Prix George Atkins de la communication

 

Quand l’épidémie Ebola a éclaté, les Libériens ont eu besoin d’avoir d’importants renseignements sur la santé. L’animateur Jefferson Massah et son équipe de Radio Gbarnga ont compris ce besoin et ont décidé de créer une nouvelle émission pour le combler.
 
Radio Gbarnga, située dans le comté de Bong, au Liberia, a créé l’émission « Rapport de situation sur Ebola » qui diffusait des nouvelles, des conseils d’ordre sanitaire et des entrevues afférents à la crise Ebola. Les animatrices et les animateurs ont utilisé des chansons publicitaires accrocheuses pour transmettre des informations sur la façon de reconnaître les signes d’Ebola. De plus, l’émission proposait régulièrement les nouvelles transmises par les autorités sanitaires locales et internationales sur les actions menées contre l’épidémie.
 
Jefferson s’est inspiré des leçons apprises durant les cours de formation de RRI, y compris le cours en ligne de 2012, pour s’assurer que l’émission de Radio Gbarnga répond aux besoins de ses auditrices et auditeurs en matière d’information, tout en présentant leurs voix et celles des décideurs.
 
Au Liberia, une des difficultés rencontrées dans la lutte contre Ebola s’est traduite par la réticence des gens à se rendre dans les centres de santé, et ce, même lorsqu’ils présentaient les symptômes de la maladie. En effet, plusieurs Libériens craignaient que les centres de santé ne soient un mouroir. Jefferson a essayé de démolir ces idées fausses en interviewant un survivant d’Ebola, un homme qui s’était rendu dans un dispensaire après avoir reconnu les signes d’Ebola et qui avait reçu les soins appropriés.

 
Écoutez un extrait de l’émission ci-dessous (en Anglais):

 
Jefferson : « Un revendeur de drogue local surnommé de tous ‘Black Bag Doctor’ à Totota, dans le district de Salala, a survécu à Ebola après avoir contracté le virus. Fredrick a été contaminé alors qu’il prodiguait des soins à domicile à une femme décédée plus tard des suites du virus. Lors d’une visite à Totota au cours du week-end, j’ai rencontré Frederick chez lui après qu’il a reçu son congé du Centre de lutte contre Ebola à l’Hôpital JFK et a été déclaré guéri. Il raconte maintenant son témoignage. »

 
Fredrick : « Lorsque j’ai contracté le virus Ebola, on m’a emmené à JFK pour me soigner. À mon arrivée là-bas … Lorsque vous êtes déclaré positif, tous les gens du comté de Bong vous disent de ne pas y aller parce que si vous y allez ils vous aspergeront d’un produit et vous mourrez. Alors, lorsque je suis tombé malade, j’ai dû endurer beaucoup de personnes qui me disaient ‘N’y va pas, n’y va pas.’ Mais j’ai répondu ‘Ne pas y aller? Comment? Je ne guérirai pas.’ »

 
Jefferson est l’un des animateurs innovateurs à avoir remporté le Prix George Atkins de la communication 2015. Le Prix George Atkins de la communication récompense les radiodiffuseuses et les radiodiffuseurs ruraux pour leur dévouement exceptionnel et leur contribution à la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté dans les pays à faible revenu. En savoir davantage sur le prix et les anciens lauréats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *