Fournir aux cultivatrices et aux cultivateurs d’arachide les informations dont ils ont besoin pour améliorer la qualité de leurs récoltes

Fournir aux cultivatrices et aux cultivateurs d’arachide les informations dont ils ont besoin pour améliorer la qualité de leurs récoltes

La radiodiffuseuse malawite Pilirani Chimutu Mazizi : Lauréate du Prix George Atkins de la communication

 
Au Malawi, les productrices et les producteurs d’arachide se délectent et s’instruisent à partir de Tipindule ndi Mtedza (Profiter des arachides), une émission radiophonique diffusée par la radio communautaire Mudziwathu.
 
Tipindule ndi Mtedza fournit aux cultivatrices et aux cultivateurs d’arachide des renseignements sur tous les maillons de la chaîne de valeur de l’arachide, y compris la lutte contre les ravageurs, les pratiques après récolte, telle que le séchage et le tri, ainsi que des renseignements à caractère commercial dans le cadre de notre projet « La radio pour le développement de la chaîne de valeur agricole ».
 
Une chaîne de valeur englobe toutes les étapes qu’un produit agricole doit franchir avant d’arriver sur le marché, chacune des étapes contribuant à rajouter de la valeur au produit. En ayant plus d’informations, les agricultrices et les agriculteurs peuvent bénéficier davantage des chaînes de valeur agricoles dont ils sont membres.
 
Pilirani Chimutu Mazizi est une animatrice qui aide les agricultrices et les agriculteurs à atteindre cet objectif. Ses efforts ont été récompensés par le Prix George Atkins de la communication 2015, pour son intérêt pour les émissions radiophoniques agricoles, attesté par ses neuf années de travail à la radio communautaire Mudziwathy, dans le district de Mchinji, au Malawi.
 
Pilirani est diplômé en journalisme et a participé à plusieurs formations de RRI. Elle a participé à l’Initiative pluriannuelle de recherche sur les radios rurales en Afrique (IRRRA) et à un projet dénommé Farmer Voice Radio exécuté en collaboration avec Farm Radio Trust et l’Institut américain pour la recherche.
 
Le travail qu’elle a effectué sur Tipindule ndi Mtedza produit de très bons résultats. Plus de 50 pour cent des agricultrices et agriculteurs ayant écouté son émission utilisent désormais la technique de l’écartement entre les billons lorsqu’ils cultivent l’arachide, et 83 pour cent trient désormais leurs graines d’arachides avant de les amener au marché.
 
Linesi Banda est une des agricultrices qui a tiré profit des informations diffusées dans le cadre du projet sur la chaîne de valeur. « Avant 2012, je ne savais pas comment récolter, faire sécher, calibrer ou entreposer mes arachides, et c’est la raison pour laquelle je vendais des arachides de mauvaise qualité au marché. »
 
Maintenant, Banda et des milliers d’agricultrices et d’agriculteurs comme elle disposent des renseignements dont ils ont besoin non seulement pour améliorer leurs récoltes, mais également pour améliorer la qualité de leurs produits afin de pouvoir obtenir un meilleur prix à la vente.
 
Le Prix George Atkins pour la communication récompense les radiodiffuseuses et les radiodiffuseurs ruraux pour leur dévouement exceptionnel et leur contribution à la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté dans les pays à faible revenu. En savoir davantage sur le prix et les anciens lauréats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *