Rejoindre les mères et pères chez eux, dans leur langue

Rejoindre les mères et pères chez eux, dans leur langue

Le radiodiffuseur Koudougou Yaméogo : Lauréat du Prix George Atkins de la communication

 
Depuis 1994, Radio Palabre émet à Koudougou, au Burkina Faso, sur un rayon de 100 kilomètres à l’ouest de Ouagadougou.
 
Koudougou Yaméogo, surnommé Norbert, était un fidèle auditeur de Radio Palabre, qui ne ratait aucune occasion de s’instruire auprès de personnes plus âgées et avisées que lui. La radio a joué un rôle important dans la vie de Norbert, en ce qu’elle lui a permis d’améliorer ses connaissances et celles des membres de sa famille. Il se souvient tendrement de sa mère qui écoutait la radio pour avoir des informations sur l’hygiène familiale.
 
La certitude qu’avait Norbert du fait que la radio est un outil indispensable pour communiquer avec les collectivités rurales l’a poussé à quitter son poste de professeur d’économie pour celui de radiodiffuseur. Il a d’abord travaillé à la station de télévision Yaka, avant de s’engager dans le domaine de la radio rurale.
 
Norbert a animé de grandes émissions sur Radio Palabre, comme L’arbre à Palabre et Réveil en musique, diffusées toutes les en langue locale mooré. Maintenant, il est le rédacteur en chef et le présentateur de l’actualité en langue mooré. Il figure également au nombre des lauréats du Prix George Atkins de la communication 2015.
 
Norbert et Radio Palabre ont travaillé en partenariat avec Radios Rurales Internationales sur le projet PASME, en vue d’améliorer la santé des mères et des enfants, dans le district sanitaire de Koudougou, à partir de 2012. L’émission a touché 466 000 auditrices et auditeurs pendant plus de 30 semaines, et traitait de sujets tels que la nutrition, la santé, l’hygiène, ainsi que les pratiques agricoles et rentables.
 
Norbert a également été sélectionné pour animer une émission diffusée dans le cadre du projet sur la patate douce à chair orange, car les partenaires du savoir étaient convaincus qu’il pouvait mobiliser les auditrices et les auditeurs.
 
« Lorsque vous écoutez les émissions de Norbert, la chose que vous retenez que c’est quelqu’un qui se consacre à son travail et qui convaincu que la radio peut opérer un changement. Il sait comment faire participer les partenaires du savoir à ses productions et cela leur donne les moyens de convaincre plus d’auditrices et d’auditeurs, » a déclaré Bambara Richard, nutritionniste du district de Koudougou.
 
Le Prix George Atkins de la communication récompense les radiodiffuseuses et les radiodiffuseurs ruraux pour leur dévouement exceptionnel et leur contribution à la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté dans les pays à faible revenu. En savoir davantage sur le prix et les anciens lauréats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *