Radio Boda Boda met les bouchées doubles pour servir les agriculteurs et les agricultrices

Radio Boda Boda met les bouchées doubles pour servir les agriculteurs et les agricultrices

Les émissions radiophoniques diffusées en milieu rural atteignent certaines régions reculées de l’Afrique subsaharienne. Cependant, en visitant le village agricole d’Engare Nairobi à l’ouest du Kilimanjaro, le personnel tanzanien de RRI a su que les populations ne pouvaient y recevoir aucun signal radio. Sans radio, les agriculteurs et les agricultrices d’Engare Nairobi étaient privés d’importantes informations agricoles.

 

Shows radio coverage map and how Engare Nairobi misses out!

Carte de rayonnement radio qui montre à quel point le village d’Engare Nairobi est lésé! Voir une vidéo qui explique la couverture http://youtu.be/oNTt89sre3U?list=UUAyhElXMI2BEAC3z7NlcTqw

Mais, maintenant, grâce à projet novateur élaboré dans le laboratoire d’innovation à l’aide des TIC de RRI, The Hangar, le contenu des émissions radiophoniques est diffusé dans des zones difficiles d’accès comme Engare Nairobi, par le biais des taxis motos, ou « boda-bodas » comme on les appelle dans la plupart des pays de l’Afrique de l’Est.
 

En collaboration avec son partenaire radiodiffuseur Sauti Ya Injili, RRI loue les services d’un boda-boda une fois par mois pour aller porter des cartes mémoire SD contenant des émissions radiophoniques agricoles préenregistrées à un groupe d’écoute communautaire d’Engare Nairobi. Le boda-boda parcourt 85 kilomètres des studios de Sauti ya Injili à Moshi, une petite agglomération d’Engare Nairobi.
 

Les villageoises écoutent des émissions grâce aux radios Freeplay solaires et à manivelle

Les villageoises écoutent des émissions grâce aux radios Freeplay solaires et à manivelle

 

Les villageois écoutent des émissions grâce aux radios Freeplay solaires et à manivelle, distribuées par RRI aux groupes d’écoute communautaires. Chaque carte mémoire renferme quatre émissions. Non seulement les membres des groupes d’écoute écoutent les émissions, mais ils peuvent également enregistrer des messages pour l’émission Kilimo ni utafiti (La place de l’agriculture dans la recherche) diffusée sur Sauti ya Injili.
 

Tumiani Masahi, présidente de groupement villageois d’Engare Nairobi en Tanzanie

Tumiani Masahi, présidente de groupement villageois d’Engare Nairobi en Tanzan

 

Tumaini Masahi, agricultrice de 47 ans et mère de deux enfants, travaille sur une exploitation agricole. Elle est la présidente du groupement villageois. « Chaque mois, [le] groupement agricole Kijiji Biashara reçoit la carte SD [et] nous écoutons ensemble l’émission Kilimo ni utafiti au bureau du village d’Engare Nairobi. L’émission nous aide à comprendre la nécessité de partager les informations agricoles avec d’autres agriculteurs et agricultrices des villages avoisinants, » déclare Mme Masahi.

 

À propos de l’auteur
Adam Bemma est un journaliste canadien résidant à Arusha, en Tanzanie. Actuellement, il travaille bénévolement pour le bureau de Radios Rurales Internationales dans ce pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *