Gestion de striga et sorgho et de mil au Mali

Gestion de striga et sorgho et de mil au Mali
Gestion de striga et sorgho et de mil au Mali
Gestion de striga et sorgho et de mil au Mali

La striga est une plante parasite qui se fixe aux racines des plantes hôtes et les vide de leurs nutriments. Lorsque des cultures de base comme le millet et le sorgho sont attaquées par la striga, elles jaunissent, cessent de croître et dépérissent. Cette situation aboutit à des récoltes mauvaises ou inexistantes et bien trop souvent à la famine.

La striga affecte les deux tiers des terres que les agriculteurs africains consacrent aux cultures céréalières, en retardant les cultures dont sont tributaires les familles pour leur alimentation de base. La mauvaise herbe est si envahissante que maints experts la considèrent comme le principal obstacle à la sécurité alimentaire en Afrique. Elle est tellement détestée qu’elle est surnommée « herbe du sorcier » ou « herbe-sorcière ».

RRI est en partenariat avec l’Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT) sur un projet visant à aborder le fléau qu’est la striga et à améliorer les rendements de millet et de sorgho. La radio sert à mobiliser les agriculteurs et à partager avec eux des connaissances portant sur des façons pratiques et peu coûteuses de prévenir et de contrôler la striga et de stimuler leurs rendements – par des méthodes comme l’application de compost dans les fosses de plantation et la culture intercalaire du millet ou du sorgho avec des pois.