Normes harmonisées pour la culture et la transformation du manioc et de la pomme de terre

Normes harmonisées pour la culture et la transformation du manioc et de la pomme de terre

L’Ouganda, la Tanzanie, le Rwanda, le Kenya et le Burundi ont adopté des normes harmonisées pour la culture, la récolte, le séchage, le calibrage, l’ensachage et la transformation du manioc et de la pomme de terre. Les avantages liés à l’adoption de ces normes sont importants, car cela permettra aux agricultrices, aux agriculteurs et aux entreprises transformatrices de vendre leurs produits à un meilleur prix et d’entrer sur plus de marchés, y compris les marchés transfrontaliers. Toutefois, les agricultrices et les agriculteurs doivent comprendre en quoi consistent ces normes et la procédure à suivre pour s’y conformer.

La radio constitue un moyen parfait de partager avec les agricultrices et les agriculteurs les informations relatives à ces nouvelles normes, les mesures à prendre pour les respecter et les avantages qu’elles pourraient procurer. La radio permet aussi aux agricultrices et aux agriculteurs d’exprimer leur point de vue sur le sujet.

En partenariat avec l’Institut international d’agriculture tropicale, quatre sketches radiophoniques sont en cours de réalisation, afin d’apprendre aux agricultrices et aux agriculteurs comment adapter leurs méthodes de récolte et de transformation de sorte à respecter ces normes. Des audioscripts seront distribués aux stations de radio des cinq pays couverts par le projet, en vue de susciter des changements et des discussions en Afrique de l’Est.