La radio pour une adaptation aux changements climatiques dans le nord du Ghana

La radio pour une adaptation aux changements climatiques dans le nord du Ghana
La radio pour une adaptation aux changements climatiques dans le nord du Ghana

Les changements climatiques constituent une menace immédiate et sans précédent pour la sécurité alimentaire de centaines de millions de personnes qui vivent de l’agriculture artisanale. Les changements climatiques concourent aux phénomènes de précipitations irrégulières, aux inondations, à la sécheresse et d’autres phénomènes météorologiques extrêmes, ainsi qu’au déboisement et la désertification.
 
Les agricultrices et les agriculteurs ghanéens doivent s’informer sur les changements climatiques et être encouragés à adopter de nouvelles pratiques qui les aideront à atténuer les impacts de ces changements sur l’agriculture. L’adaptation peut englober la mise en œuvre de pratiques qui permettent de conserver l’eau, protéger les sols, produire des aliments dans des conditions de sécheresse aiguë et de s’adapter rapidement à une météo capricieuse. Mais, encore faut-il que les agricultrices et les agriculteurs connaissent ces méthodes ou les avantages qu’elles comportent.
 
Ce projet vise à fournir aux agricultrices et aux agriculteurs les informations dont elles ou ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées par rapport à l’adaptation de leurs pratiques agricoles aux changements climatiques. En partenariat avec la Direction des services agricoles de vulgarisation du Ghana et l’Agence de la coopération internationale allemande (GIZ), quatre stations de radio diffuseront un programme d’émissions pendant 40 semaines au sein de huit collectivités dans le nord du Ghana. Les sujets porteront sur des mesures d’adaptation, telles que les semis en ligne, les diguettes en pierre et la prévention de l’abattage inutile des arbres et des feux de brousse. Les émissions devraient atteindre 250 000 familles agricoles.