Développer des services agricoles radiophoniques interactifs axés sur la demande

Développer des services agricoles radiophoniques interactifs axés sur la demande
Développer des services agricoles radiophoniques interactifs axés sur la demande
Développer des services agricoles radiophoniques interactifs axés sur la demande
Voice of women farmers
Ce projet fait partie de l’Initiative Radios Rurales au féminin
Bien que tous les projets de RRI soient conçus pour être accessibles et utiles aux hommes et aux femmes, les projets de Radio Rurales au féminin mettent un accent particulier sur la voix et les besoins des agricultrices africaines en termes de savoir.

 
Les services de vulgarisation offerts dans plusieurs pays africains sont de mauvaise qualité, au mieux, voire inexistants, au pire, et ciblent habituellement les hommes qui pratiquent l’agriculture. Les agricultrices et les agriculteurs ont besoin d’un meilleur accès aux informations agricoles qui leur permettront de se préparer aux changements climatiques et de s’y adapter, tout en assurant un approvisionnement suffisant de leurs familles et leurs collectivités en provisions nutritives. Cela est particulièrement vrai pour les agricultrices à qui incombe la responsabilité primaire de nourrir et d’entretenir la famille. Même si un nombre croissant d’agricultrices rurales ont accès au cellulaire et à la radio, elles ont toujours de la difficulté à avoir accès au et à mettre en œuvre les connaissances nécessaires pour changer leurs situations et assurer la sécurité alimentaire et la santé nutritionnelle. La radio offre un espace où les hommes et les femmes, les agricultrices, les agriculteurs de même que les chercheurs peuvent interagir, en vue de discuter de ces problèmes et y trouver des solutions.
 
En 2013, quatre stations de radio partenaires de quatre pays (Malawi, Tanzanie, Ouganda et Éthiopie) ont mené des campagnes radiophoniques participatives (CRP) afférentes aux technologies agricoles intelligentes adaptées à la nutrition ou au genre et au climat. Les programmes ont touché plus de deux millions d’auditrices et d’auditeurs. Pour répondre à la demande des agricultrices et des agriculteurs, ces stations de radio recevront, et ce, grâce au soutien permanent d’Irish Aid, des formations supplémentaires visant à préparer des émissions à long terme dans la poursuite des discussions déjà entamées sur les ondes. La couverture de ce projet sera étendue avec l’ajout de quatre nouvelles stations de radio partenaires qui développeront quatre nouvelles CRP régies par la demande.
 
Ce projet devrait toucher 750 000 agricultrices et agriculteurs au Malawi, en Tanzanie, en Ouganda et en Éthiopie, avec 100 000 agriculteurs, dont 50 000 femmes qui expérimenteront sur leurs exploitations agricoles la technologie intelligente adaptée à la nutrition ou au climat.