Conseil d’administration

Notre conseil d’administration et nos comités permanents qui relèvent de ce dernier assurent l’orientation stratégique et le contrôle de notre programme et de nos activités. Les membres du conseil nous font profiter de leur expérience en gestion, en agriculture, en radiodiffusion, en communications pour le développement, en finances, en questions de droit et, enfin et surtout, en collecte de fonds.

Les comités précisent les orientations et aident le personnel à réaliser certaines des activités proposées par le conseil.

Dirigeants :

Administrateurs élus au suffrage universel :


Kevin Perkins, directeur général et secrétaire

Kevin Perkins est le directeur général de Radios Rurales Internationales depuis mai 2006. Avant son arrivée au sein de l’organisation, Kevin a été le directeur des programmes du Canadian Physicians for Aid and Relief (CPAR), à Toronto. Entre 1997 et 2004, Kevin s’est consacré à sa communauté torontoise. À ce titre, il créa le Fonds d’emprunt ACCESS de la collectivité de Riverdale et dirigea la Riverdale Community Development Corporation en qualité de directeur général.

Doug Ward, président

Doug a travaillé pendant 28 ans pour la CBC, où il fut réalisateur radiophonique, gestionnaire de station, directeur régional et vice-président. Il faisait partie de l’équipe de réalisateurs ayant lancé l’émission de longue date, As It Happens, de la chaîne anglaise de Radio Canada. Par la suite, il dirigea les opérations de la CBC dans le Nord, en mettant l’accent sur le recrutement et la formation d’autochtones du Nord. Depuis 1988, il siège au conseil d’administration d’Inter Pares, organisme international canadien de justice sociale. Il est entré au conseil d’administration du Radios Rurales Internationales en 2001 et en est le président depuis septembre 2002.

Charles Marful, vice-présidente

Charles est le directeur des ressources humaines de la branche fiscale du cabinet Ernst & Young. En tant que chef d’équipe des fiscalistes, il supervise la conception et la mise en œuvre des stratégies et des initiatives de perfectionnement des ressources humaines. Outre une carrière en gestion des ressources humaines, Charles possède une vaste expérience internationale. Il a été agent de développement régional de l’AIESEC pour l’Afrique de 1986 à1987, et a présidé un groupe de travail pour la Conférence internationale sur le développement durable à Tokyo. En 2002, il a coanimé un atelier sur l’élaboration d’un modèle local de leadership pour l’Afrique, à Accra, au Ghana. Il siège à deux autres conseils, outre celui du Radios Rurales Internationales, dont celui de : Youth APEEL, une initiative de développement pour les jeunes dans la région de Peel en Ontario, et celui de GLOKAM, une ONG internationale qui fournit une aide médicale et sanitaire aux pays africains.

Nancy Brown-Andison, vice-présidente

Nancy Brown-Andison a été experte-conseil en gestion chez IBM à Toronto et elle est spécialisée dans les domaines suivants : gestion du changement, gestion et évaluation des programmes, politiques et programmes agricoles et agroalimentaires. Nancy vient d’une famille d’agriculteurs et demeure active dans l’entreprise agricole familiale de ses parents. Elle est titulaire d’un baccalauréat en agriculture de l’Université de Guelph et d’une maîtrise de l’Université Queen’s.

Sarah Andrewes

Sarah Andrewes est une des vice présidentes d’Hill & Knowlton, une industrie canadienne chef de file en relations publiques, en affaires publiques et en communications stratégiques. Sarah a plus de 12 ans d’expérience en communications. Durant ces années, elle a travaillé avec des sociétés canadiennes opérant dans les secteurs de l’agriculture, l’alimentation, des services professionnels, des services financiers, des technologies et d’autres secteurs. Sarah est titulaire d’un baccalauréat en arts de l’Université Carleton et d’un certificat en relations publiques du Humber College of Applied Arts and Technology. Aînée des petits-enfants de George Atkins, Sarah entendit parler de Radios Rurales Internationales pour la première fois en regardant ses grands-parents insérer des textes dans des enveloppes expédiées vers des régions lointaines.

Pierre Cadet

Spécialiste en sécurité alimentaire et en nutrition, Pierre compte plus de 13 ans d’expérience en milieu universitaire, et en matière d’aide humanitaire et d’aide au développement, en Afrique subsaharienne et en Amérique latine et centrale. Il dirige actuellement l’équipe de Care Canada chargée de la sécurité alimentaire et la résilience au changement climatique, et copréside le Groupe canadien de réflexion sur la sécurité alimentaire. Pierre avait auparavant travaillé à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), au Conseil norvégien pour les réfugiés, à Action contre la faim, en plus d’avoir été consultant indépendant. Pierre est titulaire d’un doctorat en géographie physique et en aménagement rural de l’Université de Montpellier en France.

Jean Christie

Jean a travaillé avec les organisations de la société civile du Canada et de l’étranger pendant plus de quatre décennies. Excepté son bref passage dans le secteur à but non lucratif national, au Canada, elle a surtout travaillé à l’international. Elle fut la directrice générale d’Inter Pares dans les années 80, la directrice des liaisons internationales de la Fondation internationale pour l’avancement rural (actuel Groupe ETC) dans les années 90 et la directrice générale du Forum du secteur bénévole et communautaire au début des années 2000. Depuis, elle est consultante auprès d’un grand nombre d’organisations de la société civile. Elle a un intérêt particulier pour les relations entre les citoyens organisés et leurs gouvernements, ainsi que le rôle des organisations de la société civile dans les processus d’élaboration des politiques gouvernementales et multilatérales.

Heather E. Hudson

Heather est professeure de politique de communication à l’Institut de recherches sociales et économiques de l’Université de l’Alaska, à Anchorage, et l’ancienne directrice fondatrice du programme de gestion et des politiques de télécommunications de l’Université de San Francisco. Elle fut également la coordonnatrice des systèmes d’évaluation et d’apprentissage de l’Initiative du programme Acacia du CRDI en Afrique subsaharienne. Elle travaille surtout sur les applications des technologies de l’information et des communications pour le développement socioéconomique, les questions de réglementation et de politiques publiques, ainsi que les politiques et les stratégies visant à promouvoir davantage un accès abordable aux nouvelles technologies et aux services, surtout dans les régions rurales et éloignées. Auteure de plusieurs articles et livres, elle a évalué des projets de communication en Amérique du Nord et dans plus de 50 pays en développement et économies émergentes en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes, en Europe de l’Est, au Moyen-Orient et dans le Pacifique. Elle a reçu deux bourses du programme Fulbright, une bourse de la Sloan Industry et le titre de conférencière émérite de l’IEEE. Heather est titulaire d’un doctorat et d’une maîtrise de recherche en télécommunications de l’Université de Stanford, d’un doctorat en jurisprudence de l’Université du Texas à Austin, et d’un baccalauréat spécialisé de l’Université de la Colombie-Britannique.

Liz Hughes

Liz a travaillé à la chaîne anglaise de Radio-Canada pendant plus de 35 ans. Elle possède une vaste expérience dans les domaines de la radio, la télévision et les formats en ligne, et a occupé les postes de reporteure, réalisatrice, chef de production, d’éditrice en chef, de chef de bureau et très récemment celui de directrice principale à CBC News. Elle fut une ambassadrice passionnée de nouvelles locales durant toute sa carrière. Liz fut une des premières consultantes internes de la CBC. Elle a exploité son expertise en gestion du changement pour une partie des projets de changement les plus importants et les plus complexes au cours des dernières décennies. Elle a également dirigé le département de formation en leadership de la CBC, ce qui l’a conduit en Afrique du Sud avant la première élection après l’apartheid pour former des journalistes radio et des rédacteurs en chef radio. Liz vit avec sa famille à Vancouver, mais sa profonde connaissance des agriculteurs remonte à l’enfance passée au sud de Montréal, en milieu rural québécois.

Morag Humble

Cela fait plus de 25 ans que Morag travaille dans le domaine du développement international. Elle s’intéresse surtout au genre et aux problèmes de santé des femmes. Elle est gestionnaire principale de projet et codirige l’équipe de travail sur le genre d’Agriteam Canada. Elle a piloté, ou encore servi de conseiller technique dans des projets au Pakistan, en Ukraine, en Éthiopie, au Nigeria et en Tanzanie. De 1999 à 2001, elle fut la directrice nationale d’un projet sur la santé au Bangladesh, et de 2011 à 2014, elle fut conseillère technique en santé et en VIH et sida au Bureau canadien de coopération au Mozambique. Elle a siégé pendant plusieurs années au conseil d’administration d’Action Canada pour la population et le développement et de l’Association canadienne pour la liberté de choix, duquel elle s’est retirée après la fusion réussie de deux organisations avec la Fédération canadienne pour la santé sexuelle. Elle a un baccalauréat (Université d’Alberta), une maîtrise (Université Carleton) en science politique et une maîtrise en santé publique de l’Université d’Harvard.

Heather Meek

Heather est consultante en gestion à PwC, à Ottawa, et est spécialisée en affaires et en transformation des opérations pour le gouvernement, les entreprises et les organismes sans but lucratif. En plus d’avoir travaillé comme consultante en gestion pendant plus de 15 ans, Heather a géré une société de concession de vente au détail qui a connu une expansion rapide de 2008 à 2015. Elle est d’une famille agricole et s’est impliquée toute sa vie dans l’agriculture et l’industrie agroalimentaire. Heather est titulaire d’un baccalauréat ès sciences en agriculture et d’une maîtrise en agroéconomie de l’Université de Guelph.

Glenn B. Powell

Glenn a grandi sur une petite ferme située près de Paris, en Ontario, où sa famille élevait des bovins de race Jersey, des poules pondeuses et des dindes pour les vendre durant la période des Fêtes. Il est diplômé du Collège d’agriculture de l’Ontario, où il a obtenu un B.Sc.A. (sciences animales) en 1962, et a travaillé comme agent de vulgarisation agricole au gouvernement provincial. Glenn a par la suite intégré la chaîne anglaise de la Société Radio-Canada (SRC) en qualité de commentateur agricole où il a commencé une carrière en journalisme et en communications largement influencée par le fondateur de RRI, George Atkins. Glenn et George ont travaillé ensemble pendant de nombreuses années et sont restés des amis proches. À titre de reporteur national pour CBC Radio News, Glenn a énormément voyagé partout au Canada, aux États-Unis, au Mexique et en Europe de l’Ouest – incluant une affectation au Samoa où il fut formateur principal pour les radiodiffuseurs ruraux du Pacifique-Sud. Aujourd’hui, Glenn est rédacteur-pigiste et consultant en communications.

Caitlinn Reesor

Caitlynn vit à Edmonton, en Alberta, où elle est la scénariste, la réalisatrice et l’animatrice de la célèbre émission radiophonique agricole Call of the Land, diffusée par 27 stations de radio albertaines. Avant de prendre les commandes de Call of the Land, Caitlynn était la scénariste, la réalisatrice et l’animatrice de The Agri-business Report, une émission radiophonique agricole diffusée par CFCW. Caitlynn est très proche du milieu canadien agricole et de la communication agricole. Récipiendaire de plusieurs prix, elle est régulièrement invitée à faire des présentations, animer des rencontres et accorder des interviews aux médias.

Gulzar Samji

Gulzar est une consultante indépendante en développement international, en autonomisation des femmes et des enfants, en réduction de la pauvreté extrême et en environnement, qui a travaillé dans tous les ordres de gouvernement et offert des formations aux délégations gouvernementales et non gouvernementales, dont celles de l’Indonésie, la Chine et l’Inde. Elle a représenté une ONG au sein de la délégation canadienne lors des réunions préparatoires des Nations Unies pour la 4e Conférence mondiale sur les femmes. Elle fut également membre du Tribunal des droits de la personne pour le gouvernement du Canada. Gulzar est l’actuelle vice-présidente de la Fondation Sommet mondial des femmes, une organisation internationale qui se consacre à l’autonomisation des femmes rurales et la prévention de la violence contre les femmes et les enfants. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès sciences agricoles de l’Université de Makerere, en Ouganda, et d’un certificat d’études supérieures en physiologie animale et en biochimie de la Faculté de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture à la Royal Agricultural and Veterinary University, au Danemark.

Jacqueline Toupin

Jacqueline Toupin possède 30 années d’expérience comme communicatrice, journaliste et radiodiffuseuse, et se consacre aux enjeux du développement, aux régions rurales et de l’arrière-pays, à la paix et aux conflits, aux droits de la personne et à la santé, en particulier celle des femmes et des enfants. Elle est férue de production radiophonique et télévisuelle (en ondes, rédaction, opération technique et réalisation), et de formation radiophonique, notamment celle des communautés des Premières Nations au nord du Canada. Elle a également passé trois ans au Mozambique où elle a formé des journalistes de Radio Mozambique, et elle a formé des radiodiffuseurs locaux au Timor oriental pendant la mission ATNUTO des Nations Unies. Ayant travaillé dans le domaine des médias et de la défense des droits pour l’Organisation mondiale de la santé à Genève, elle propose également son expertise en communications et en développement des médias sociaux sur le Web. Jacqueline parle couramment le français et l’anglais et peut converser en portugais et en espagnol.

John van Mossel

John van Mossel travaille depuis plus de 30 ans dans les domaines du développement international et de la gestion des programmes environnementaux. Il possède une expérience considérable africaine, y compris les 13 dernières années consacrées à des programmes sur la gouvernance et le développement durable ou le changement climatique. Actuellement, il est consultant principal chez ICF Marbek (Ottawa), où il a récemment géré un projet quinquennal sur l’adaptation au changement climatique au Nigeria. En qualité de consultant privé, John travaille pour de nombreux clients, dont CARE, Commonwealth of Learning, la Coalition canadienne sur le climat et le développement, Développement et Paix, Development Workshop (Angola), le ministère des Affaires étrangères du Canada (actuel AMC), One Sky et Greenpeace International. Auparavant, John a été expert-conseil principal chez GCSI Inc. (Ottawa), où il fut le chef des opérations de deux projets pluriannuels sur l’adaptation au changement climatique (au Nigeria et dans les Caraïbes). Il a participé à des projets environnementaux de la Banque Mondiale et a rédigé des rapports environnementaux pour des clients canadiens. Avant 1999, John avait travaillé au CUSO pendant 18 ans, dont plus de six années comme directeur de pays (au Botswana) et coordonnateur régional de programmes (en Zambie). Il est titulaire d’un baccalauréat en études environnementales (Université de Waterloo) et d’une maîtrise en administration/innovation publique, science et environnement (Université Carleton).